Repérage marche d’approche : Arrivé au début...

mardi 21 janvier 2014
par  matias
popularité : 44%

Repérage marche d’approche :
Arrivé au début du premier marécage (que l’on longe avant de le traverser) j’ai pu observer des traces d’éléphants très récentes (quelques heures au vue de l’eau encore trouble). A mi-chemin entre Molongo et le premier cours d’eau, présence de trace de gorille et j’ai raté de peu l’un d’entre eux, je n’ai vu que des branchages bouger. Sur le retour, lors de la traversée du marécage, un cobra de petite taille se trouvait au milieux du passage.

JPEG - 46.7 ko
Traces fraîches d’éléphants
JPEG - 91.6 ko
Cobra Naja melanoleuca

Marche d’approche
Lors de notre première nuit, prés de Molongo, nous avons entendu des singes hurler, ils paraissaient être au-dessus des marécages. Arrivé à environ 1km après avoir rejoint le premier cours d’eau, présence de gorille à proximité (odeur très forte). Les abords du cours d’eau présentent énormément d’excréments de mammifères : buffles, céphalophes (diverses espèces). Entre les 2 cours d’eau présence de gorille (reste de repas), plante consommée : palmier rotin. Présence de braconnier à l’Ouest et l’Est du lac1.

Lac 1 :
Lors de notre arrivée au lac 1 nous avons effectué avec Sergej, un petit repérage à l’Est du lac où nous avons put observer un petit crocodile (Ostéolaemus tetraspis ?). Présence d’un mamba vert Deudoaspis sp. prés de la tente commune au camp de base. Présence d’un lézard en canopée sur la charpentière Ouest du Sipo à 40m de hauteur.

Lac 2 :
Site au pourtour relativement dense. Passage d’une civette Viverra civetta durant la 1ière nuit au Nord de notre camp (excrément sur une souche). L’arbre grimpé (arbre non identifié), appelé localement arbre à quinine situé à l’Ouest du lac, prise de photo du site ainsi que des cliché pour Xavier Bossier. Depuis ce poste d’observation un arbre remarquable a retenu mon attention, il semblerait que se soit un Ayous, très chargé en épiphytes, lianes, ficus et présentant une liane de gros diamètre (peut être un ficus Chorophora excelsa).

Lac 2 bis :
Présence d’un nid abandonné depuis quelque mois d’’un vieux chimpanzé solitaire au sud du lac à 200m du lac. Présence d’un martin-pêcheurs au ventre blanc, une grande diversité en odonates, et présence de grosses toiles d’araignée au milieu du lac.

JPEG - 98.7 ko
Lac 2 bis

Lac 3 :
Site au pourtour relativement accessible et présente un grand nombre d’arbres dominants. Bon emplacement de bivouac et possibilité d’ accueillir un campement sans trop de travail.
L’arbre grimpé est un jeune Terminalia superba, au feuillage très aéré, d’une quarantaine de mètres.
Il propose un bon emplacement pour l’installation d’une plateforme pour réaliser des chasse de nuit. Sa position offre une vue directe sur le lac et la forêt derrière (chablis autour). L’arbre se situe environ à une centaine de mètres du campement. Lors de cette prospection, j’ai pu observé un odonate à la cime du Terminalia superba, présence de singes dans la zone d’arbres remarquables. J’ai réalisé des prélèvements et photo pour Bertrand Cosson et Xavier Bossier, et installé un enregistreur Hobo temp light à 35m de hauteur sur une branche exposée Nord.

La forêt au autour du lac est assez praticable et présente au sud et au nord du lac des Pararistolochia, ainsi qu’au Nord, des arbres remarquables chargés en épiphytes, lianes de très gros diamètre (env. 50cm de diamètre ). Il me semble que ces arbres sont de plus grande taille qu’au lac 1. Premier lac qui présente le plus de diversité et une végétation la moins perturbée.

Lac 4 :
Massif de Molopa ou Limbali Gilbertiodendron dewevrei, pouvant accueillir un campement avec peu travail de dégagement. Peu de donnée sur site mais ressemblance avec lac 2 et lac 6.

Lac 5 :
Lors de la marche d’approche j’ai pu observer et prendre en photo un chiroptère isolé d’une trentaine de centimètres, au repos sous une branche à 1,60m du sol.

JPEG - 34.4 ko
chirpotére sp

L’implantation d’un campement peut s’avérer difficile au vue de la densité de la végétation.
Le pourtour du lac présente une densité et une perturbation végétale très importante, grande difficulté de progression. Cette perturbation de plus d’une soixantaine de mètres de large par endroit est sans doute due aux chablis présents en grande quantité tout autour du lac, surtout au Nord laissant ci et là quelques vieux arbres dont certain dégénérescents, chargés d’épiphytes et d’accès difficile.

JPEG - 82.7 ko
vieil arbre marqué par le temps qui passe, sans doute un Ayous

J’ai pu observé un sitatunga à l’Est du lac.
Prospection autour du lac : rapace de 70/80 cm d’envergure est passé au-dessus de moi suivi d’un oiseau de 35/40 cm d’envergure, j’ai pu les suivre sur 100m le petit suivait toujours le rapace (distance entre les deux oiseaux 3/4m). Présence d’un grand rongeur, une trentaine de centimètres, avec une queue poilu et se déplaçant strictement au sol et diverses observations (voir photo)
Lors du retour du lac 7 au camp de base j’ai mis en place le Hobo levelwater n°5

Lac 6 :
Peu de données pour ce site, à première vue au niveau de la végétation et de la configuration il est assez semblable aux lacs 2 et 4.

Lac 7 :
Site présentant un bon emplacement pour l’installation d’un campement (massif de molapa).
Le site présente, contrairement aux autres, une ceinture d’arbres (vivant et dépérissant) a l’intérieur du lac.
J’ai pu observer une grande diversité d’essences tout autour du lac, dont certain remarquable, et d’autres en forêt. L’arbre grimpé (non identifié), de petite taille, à contrefort entouré de 2 ficus différents. Présence d’une orchidée particulière aux racines aériennes telles des fils de fer lui permettant de se maintenir et de pousser en bout de branche. J’ai pu faire des prélèvements ainsi que des photo d’épiphytes présentent : fougères, orchidées.

JPEG - 58.1 ko
Orchis sp lac 7

Cet arbre de part sa position peut très bien accueillir une plateforme pour les chasses de nuit, mais aussi un point d’observation sur le lac. Deux Terminalia côte à côte à l’Est en bordure du lac peuvent très bien aussi accueillir une une chasse de nuit. J’ai pu observer un sitatunga femelle qui a traversé le lac (du Sud Ouest vers le Nord) pour passer pratiquement en dessous de moi.

JPEG - 102.9 ko
Sitatunga passe juste en dessous de moi lac 7

La progression autour du lac est relativement facile, lac fréquenté par de grand animaux, présence de layon allant du lac à la forêt. Présence plusieurs trou d’eau (2 en bordure de lac et 1 en forêt). Présence de singe (cercopithèque) au Sud du lac, ainsi qu’un grand mammifère non identifié (juste entendu) prés du trou d’eau situé au Sud-Est en bordure du lac.

JPEG - 109.4 ko
Trou d’eau fréquenté en bordure du lac 7
JPEG - 121.9 ko
Trou d’eau fréquenté par divers mammifères lac 7

Présence de tortue terrestre Testudo sp. a l’Est du lac. Traces de buffles sur la zone de campement. Lors d’une prospection avec Bertrand Cosson nous avons pu observé prés du trou d’eau au Sud-Ouest, un écureuil de grande taille de couleur grise avec une queue extrêmement poilue et volumineuse (presque aussi longue que le corps soit environ 20/25cm) à une vingtaine de mètres de hauteur à même le tronc.

Conclusion :
Tout au long de ces repérages nous pouvons remarquer que cette zone très peu étudiée,et malgré une présence active de braconniers, présente une biodiversité très riches. Les indicateurs de présence (excréments, empreintes, frottis, nids, etc...) et les observations de diverses espèces réalisés tout au long du repérage, de Molongo jusqu’au lac 7 ont été régulier. Cependant il apparait deux sites où ces indicateurs sont plus marqués et je suppose quelle sont dût à des zones plus accessible où la perturbation végétale est moins marquée, et une plus grande diversité végétale ; ces 2 sites correspondent au lac 3 et lac 7. J’ai pu repérer sur ces 2 sites une plus grande diversité d’essence concentrées sur une même station, dont certaines sont très chargées en épiphytes ce qui pourrait être intéressant pour des prospections en canopée. De plus ces 2 sites offrent une petite zone très dégagée pour accueillir un campement sans trop de travail d’aménagement. Il serait intéressant de réaliser une prospection sur un arbre remarquable au lac 2 et un groupe de vieux arbres au lac 5. Sur la totalité des lacs visités, 90% des chablis en bord de lac tombent du côté forêt. Le sol est sableux sur pratiquement toute la zone visitée. Il est a noté que pratiquement tout les campements on étaient envahi par des fourmis. On a pu observé une grande diversité de grenouille sur l’ensemble des lacs. Le groupe de pygmée nous ont rapporté la présence de buffles au lac 8.

JPEG - 175.1 ko
Saline aux Éléphant de Bayanga

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

El Salvador

mercredi 3 décembre 2014

Soutenez le projet de Nature et Solidarité Vendredi 5 décembre au 138 grande Rue Saint Michel à partir de 21h pour une soirée CUMBIA

Sur le Web : CUMBIA !